GESTION DES DECHETS

Tout savoir sur LA GESTION DES DECHETS en Côte-d'Or

Le secteur de la gestion des déchets occupe une place de choix en Côte-d’Or où il représente près de 100 établissements et 700 salariés. Depuis 10 ans, la filière s’est considérablement développée, s’appuyant sur un tissu important de PME, pour certaines d’envergure nationale. C’est le cas de l’entreprise BOURGOGNE RECYCLAGE qui a investi dans une unité de production de CSR (combustible solide de récupération), pour un investissement de 6.5 millions d’euros.

Le secteur bénéficie également de la présence de quelques leaders mondiaux, comme SUEZ ENVIRONNEMENT et VEOLIA. Autre point fort, les investissements dans la filière se poursuivent et demeurent élevés par rapport à la moyenne dans l’industrie. A titre d’exemple, le joint-venture entre Coca-Cola Entreprise et Plastipak Packaging France, transformateur de matières plastiques, a généré un investissement de près de 9 millions d’euros dans l’usine de recyclage de bouteilles plastiques usagées à Sainte-Marie-la-Blanche, près de Beaune.

 
  • Développement croissant des filières de recyclage qui bénéficient d’un contexte favorable (Grenelle de l’Environnement, raréfaction des ressources naturelles).
  • Des filières structurées (déchets d’équipements électriques et électroniques, piles et accumulateurs, véhicules hors d’usage) avec un potentiel de croissance tant en termes de chiffres d’affaires que d’emplois, soutenues par un gisement de plus en plus important, et de nouveaux marchés en développement (TIC, technologies vertes).
  • Tendance à la concentration (rachat de sites par des grands groupes)
  • Un secteur avec un niveau d’investissement élevé.
Etablissements de 12 salariés et plus inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés
 
 
 
  • 100 établissements - 900 emplois en Côte-d’Or
  • 100 % des grands groupes nationaux présents
  • Un gisement annuel de 310 000 tonnes de déchets d’activités économiques et de 343 349 tonnes de déchets ménagers
  • 39 % de déchets ménagers et assimilés valorisés (hors déblais et gravats)
  • 68 558 tonnes de déchets dangereux traités dans 4 établissements spécialisés
  • Le secteur de la récupération de déchets triés est 2 fois plus représenté en Côte-d’Or qu’à l’échelle nationale
  • Indice de spécificité : Part du secteur côte-d’orien / Part du secteur national
  • Disques proportionnels aux effectifs salariés